Les terres de Fänelys
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 — city of blinding light [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Dim 20 Mai 2012 - 20:43

    Ryan très vite se retrouva sans pantalon puisqu'Elena l'avait enlevé. Il l'embrassa encore, sans quitter sa bouche, il défit le jean de la jeune fille et le fit valser par terre avec le sien. Il l'attira ensuite contre elle pour sentir la chaleur de son corps et son souffle. Tout allait très vite et pourtant, le jeune homme avait l'impression que le temps s'était arrêter.
    Le reveil affichait 2h30. La lune était toujours très haute dans le ciel, le matin qui viendrait chasser la nuit et la magie de leurs rêves était encore loin.

    Ryan l'embrassa ensuite dans le cou avec une folle envie de la dévorer. Il fit jouer de ses doigts le long de ses hanches, redessinant ses magnifiques courbes parfaites. Il avait l'impression de tenir dans ses bras, une ravissante poupée fragile qu'il n'avait en aucun cas envie d'abîmer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Dim 20 Mai 2012 - 21:07


Elle ne voyait plus le temps passer. Que ce soit le milieu de la nuit, le petit matin ou la fin d'après-midi, Elena s'en fichait totalement : tout ce qui comptait pour elle, était de passer le plus de temps possible avec Ryan. Chatouilleuse, elle s'esclaffa lorsqu'il redessina la courbe de ses hanches. Elle continua à parcourir de ses mains le corps d'Apollon qu'elle avait en face d'elle. Elle tenait la, l'une des sept merveilles du monde.

Malgré l'ardent désir qu'elle éprouvait à son égard et les profonds sentiments d'Elena pour lui, elle n'osait décoller son dos du lit. Elle ne voulait pas qu'il sente l'affreuse cicatrice qui régnait sur son dos. Elle ignorait cependant pourquoi. Elle n'osait pas non plus lui dire ces trois mots magiques, que chaque personne seule rêve d'entendre au moins une fois dans sa vie. Jamais Elena n'avait été aussi incertaine, depuis son arrivée au ranch. Cela la perturbait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Dim 20 Mai 2012 - 21:24

    Le jeune homme parvint à glisser ses mains dans son dos et cete fois-ci, il sentit la cicatrice d'Elena. Il fut un peu surpris, mais il ne posa pas de questions, ne voulant pas paraître indiscret. Il était cependant inquiet... Et s'il lui faisait mal ? Il enleva la main de son dos pour caresser avec délicatesse son visage. Il approcha sa bouche de son oreille et lui souffla :

    « Dis-moi simplement si je te fais mal... » sous-entendu quand il passait sa main dans son dos.

    Il ne supporterait pas qu'il lui arrive quelque chose, il ne voulait pas lui faire mal, il ne voulait pas qu'elle souffre. Cependant pour enlever son soutien-gorge il fallait passer pas son dos What a Face Il pris son visage entre ses mains et effleura ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Dim 20 Mai 2012 - 21:53


Elena se raidit. Cette cicatrice était un rappel constant à son passé disparu dans les décombres d'une vie détruite. C'était la relique de sa précédente existence. Et la toucher revenait à lui imposer à regarder de vieilles photographies, de vieux vestiges de ce temps révolu. Elle ferma les yeux, grimaçant.

« Tu ne me fais pas mal.. » souffla t-elle doucement.

Enfin... Il caressa délicatement son visage. Effleura avec douceur ses lèvres. Elena ne pouvait se sentir plus aimée. Elle passa tendrement sa main sur la joue de Ryan et traça une nouvelle fois le contour de ses lèvres parfaites avec son doigt. Elle sourit légèrement : il était adorable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Mar 22 Mai 2012 - 0:02

    Soulagé mais à la fois pas très convaincu, Ryan l'embrassa encore une fois, doucement. Ses lèvres... Puis son nez... Et son front... Avec une infinie douceur. Jamais il n'avait été plus doux avec une fille. Il s'arrêta un instant, pour la contempler et l'admirer. Il lui sourit, un sourire invisible dans la nuit. A ce moment là, il voulu lui dire "je t'aime" mais ses mots restaient coincés dans sa gorge. Il se tut, trouvant le silence beaucoup plus mélodieux et poétique. Les gestes valaient n'importe quelles paroles, surtout pour le jeune homme qui d'ordinaire n'était pas très bavard.

    Il pianota de ses doigts sur les épaules de la jeune femme, faisant glisser avec lui une bride de son soutien-gorge. Ce qui ressemblait plus à une caresse... Son regard croisa celui de la jeune femme, dont la couleur noisette disparaîssait dans la nuit et pourtant il semblait à Ryan que ses yeux brillaient encore dans l'obscurité... Comme brillent les étoiles dans l'univers sombre. Rien au monde ne pourrait gacher cet instant magique, celui où il lui semblait effleurer des doigts, tenir dans ses bras... La perfection même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Mer 23 Mai 2012 - 19:59

L'atmosphère était électrique. Chargée de passion, d'amour, de douceur. Elena inspira l'air qui l'entourait, respirant par la même occasion l'odeur si enivrante, si délicate du beau Ryan.
Il lui caressa l'épaule d'un geste lent, mais tellement tendre.. Jamais un homme n'avait été si doux avec elle. Elle frissonna et sentit que l'amour et la dévotion qu'elle avait pour le merveilleux blond, s'accentuait de minutes en minutes. Elle le trouvait plus beau au fur et à mesure que le temps continuait sa lente course contre la vie. La brune savourait chaque seconde en sa présence, le découvrant un peu plus chaque jour. L'aimant toujours plus.
Elle croisa son magnifique regard azur et fondit complètement. Il brillait d'une lueur qu'elle n'avait jamais connu. Ses yeux illuminaient chaque recoin sur lequel ils se posaient. Y compris elle. Ils l'hypnotisaient, la rendant dépendante et meilleure. Elle lança un sourire, qui se perdit dans la nuit.
Elle caressa la joue du jeune homme de la main. Délicatement. Tâchant d'être aussi douce que lui. Elle la laissa glisser jusqu'à sa nuque. Attira Ryan jusqu'à elle. Et déposa un baiser avec tendresse sur ses lèvres parfaites. Elle lui envoya tout l'amour qu'elle éprouvait pour lui et ce, à travers ses yeux, à travers ses gestes. Grâce à ses baisers, aussi. Aucun mot n'aurait pu le formuler avec précision. Car son amour s'étendait à l'infini.

Elena était heureuse et amoureuse. Il la comblait de bonheur. Il était parfait. Il était tout ce qu'elle recherchait. Il était sa vie, son avenir, son destin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Mer 23 Mai 2012 - 23:27

    C'était là que tout commençait. Dans des conditions merveilleuses... La nuit où la lune souriait, où les étoiles les guidaient de leur faible lueur. Des millions de petites lumières qui mises ensemble éclairaient le ciel noir, ravivaient la toile d'obscurité. Dans la chambre règnait une atmosphère douce et romantique, chaude et intense. Au corps à corps... Ryan laissait taire ses angoisses. Comme il en avait beaucoup ce soir là ! La peur d'être séparé d'elle, la peur de la decevoir, la peur de ne pas pouvoir la protéger, la peur de ne pas se montrer suffisament digne d'elle... Chut... Il vit ce sourire qui se perdait dans la nuit, il se perdait aussi dans les yeux du jeune homme qui ne pouvait pas l'effacer de sa mémoire. Comme je t'aime, comme je t'aime... Il aurait voulu le lui dire, mais les mots ne sortaient pas de sa gorge. Une nouvelle peur, celle que les mots ne soient pas assez mélodieux, qu'ils soient un peu maladroits. Car elle était parfaite et méritait le meilleur. Tout sa vie, il avait eu l'impression de n'être qu'un homme invisible. Que vaut l'homme invisible face à une princesse ? Il n'aurait qu'à raser les murs et la suivre telle une ombre, la suivre comme son ombre. Délicatement, il approcha sa bouche de son oreille et il souffla d'une voix presque inaudible :

    « Je t'aime. » Enfin. Il s'en voulait déjà de ces mots trop communs... Et souffrait de n'avoir pu trouver plus original. Il lui aurait fallu quelque chose d'unique, puisqu'elle est unique.

    Ses lèvres se glissèrent dans son cou... Sa main, dans une caresse fit glisser la seconde bride de son soutien-gorge. Et en se faufilant comme un pianiste qui se fraye un passage entre le do et le sol, il fit sauter les agraffes... Une valse jusque au sol. Ryan avec une infinie précaution se redressa, l'attira contre lui pour sentir son corps contre le sien. Une de ses mains imita l'onde des ruisseaux, dans un mouvement fluide... Ses mains comme l'archet sur un violon, sur ses hanches magnifiquement sculptées. Il baissa les yeux pour croiser les siens. Il avait besoin de cette certitude... Une main plus audacieuse que l'autre abaissa légèrement un côté de son dernier vêtement. Comme le chef d'orchestre abaisse sa baguette pour rendre le jeu des instruments un peu plus doux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Jeu 24 Mai 2012 - 22:37

Sa respiration était précipitée, son coeur battait la chamade, une vague de passion la dévorait. Des millions de papillons voletaient en elle, l'extase la rendait ivre de bonheur. Le désir prenait place en elle, rendant ses baisers plus passionnés. Ses yeux brillaient de malice et pourtant elle se sentait étrangement timide. *Et si je n'étais pas assez bien pour lui?*

Il était son centre de gravité, son univers. Il tenait avec délicatesse son pauvre coeur meurtri par le temps. Il en prenait soin, le guérissait. Appliquait du baume avec amour, bouchant les nombreuses fissures, les nombreux trous béants, les nombreuses plaies. Il était l'espoir qu'on apportait aux malades, l'eau qu'on verse sur une plante asséchée, le rayon de soleil après la tempête, le sourire après les larmes. Il était tout cela à la fois, mais tellement plus en même temps. C'était un ange tombé du ciel. Il l'éblouissait, l'illuminait. Il était son prince charmant, le Roi de son âme, le maître de son être. Et elle se sentait si petite face à lui... Si faible... *Et s'il se lassait de moi ?*
Elena se posait des milliers de questions. Et si il me quittait? J'en mourrais. Et si il n'était pas heureux avec moi? Et si il s'ennuyait ? Et si c'était pour rire ? Et si il ne m'aimait pas ? Et si il trouvait une autre fille ? Et si je devenais invisible ? Je n'y survivrai pas. Personne ne pourra me ramasser à la petite cuiller : je ne serai qu'un tas de cendre, une chose inerte qui- Je t'aime.

Un choc électrique se propagea dans le corps de la jeune femme, qui gémit. Elle planta ses prunelles noisettes dans celles de Ryan. Malgré la simplicité de ces sept petites lettres, la sincérité qui en découlait les rendait inégalables, incomparables, magnifiques. Unique.

« Ryan.. murmura-t-elle doucement à son oreille. Je t'aime, plus que tout au monde. »

Elle sentit un frisson l'envahir lorsqu'il l'attira jusqu'à elle. Elle l'embrassa dans le cou, se collant toujours plus à lui. Puis glissa sa bouche jusqu'à celle du jeune homme. Elle était avide de ses lèvres. Les désiraient encore et encore. Elle posa ensuite sa main dans le haut de son dos et la descendit délicatement jusqu'à l'une des dernières barrières qui les empêchait de s'unir. Elle abattit doucement et avec lenteur cette frontière entre leur deux corps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Ven 25 Mai 2012 - 23:42

    If you leave, don't leave now
    Please don't take my heart away


    Toujours d'un mouvement mélodieux, il franchit la dernière barrière... Le monde semblait s'ouvrir à lui. Comme si tout d'un coup, il réalisait qu'il avait le droit à l'amour lui aussi, au désir ardent de deux coeurs réunis. Dans ma vie, je ne connais qu'un devoir, celui d'aimer... Avant il en riait, aujourd'hui, il comprenait, même encore mieux qu'avant, mieux qu'au temps où il sortait avec cette fille. Histoire tragique. Aimer c'était sans doute la plus belle chose au monde. Mais aussi la chose la plus douloureuse. Quand tout s'arrête, le monde cesse de tourner. On ne vit que dans l'obscurité, la solitude, jusqu'à ce qu'une nouvelle lumière nous éclaire, nous donne la force de recommencer, encore et encore. Elena était la lumière qui mettait fin à la tristesse et au désespoir de Ryan. Elle était cette lumière qui marquait le bout du tunnel. Il courait après comme un enfant, comme le mendiant qui court après l'aube d'été pour l'embrasser. Il devenait fou ! Fou d'elle. Comment ne pas l'être ? Promise me just one more night

    Il était le garçon de Chino et elle la princesse inaccessible. Il caressa sa peau avec la douceur que l'on reserve aux plus fragiles poupées. Les poupées de chiffon que l'on ne veut pas chiffoner. Ryan faisait attention au moindre de ses gestes. Il les mesurait toujours pour ne pas risquer de la blesser, il se tenait loin de la cicatrice. Dans un nouveau baiser, il l'attira contre lui, faisant valser la couverture par dessus eux comme pour se cacher de la lune trop curieuse. I touch you once, I touch you twice... Evidemment il pensa à prendre ses précautions *sort What a Face * . Heaven knows what happens now
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Sam 26 Mai 2012 - 23:37


Never let me go, never let me go...

Ses caresses, ses baisers, ses paroles... Elena n'avait jamais ressenti autant de sensations avec quelqu'un. Elle n'avait jamais été réellement amoureuse. Elle n'avait vécue que des flirts, de petits coups de foudre par-ci par-là. Jamais rien d'aussi puissant que ce qu'elle vivait la. A cet instant même, elle découvrait avec émerveillement ce qu'était le vrai amour, les sentiments sincères, l'extase pur. Elle apprenait à être douce et tendre, voulait répondre à tous ses désirs, ses besoins. Analyser ses expressions afin de comprendre ce qu'il aimait, et n'appréciait pas. Elle exigeait tout savoir de lui, comprendre sa manière de penser, ressentir ses émotions -les partager aussi. Elle voulait l'admirer, sans cesse. Lorsqu'il était à cheval ou endormi, en train de courir ou de marcher ; elle désirait l'admirer tout le temps. Elle souhaitait se coller à lui, sentir sa peau entrer en contact avec la sienne et ses lèvres se presser avec délicatesse contre sa bouche. Elle voulait être sa confidente, sa meilleure amie, sa famille. Elle ne voyait plus que lui, ne jurait que par lui, ne parlait que de lui, ne pensait (et ne rêvait) qu'à lui.

Elle se rappela alors d'une phrase énoncée dans Coup de foudre à Notting Hill, l'un de ses films favoris. « Je suis aussi une simple fille qui se trouve devant un simple garçon, et qui lui demande, simplement... De l'aimer. » Elena se considérait comme une simple fille. Mais pour elle, Ryan était bien au dessus d'un simple garçon. Il était bien plus : l'air qui lui permettait de respirer, le Soleil qui lui permettait d'avancer, le coeur qui lui permettait de vivre et... D'aimer. Un sourire béat s'afficha sur ses fines lèvres rougies par l'excitation.

Elle enroula ses bras autour de lui, et fit courir ses mains sur son dos. Elle déposa sur les lèvres du jeune homme, un baiser d'abord tendre et délicat. Puis il devint progressivement plus sensuel, plus passionné. Elle pressa ses fines hanches contre le bassin du magnifique blond, contrôlée par le désir ardent de se lier à lui.


... Deliver me.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   Dim 27 Mai 2012 - 23:12

    Un petit air frais venait rafraichir leurs corps brûlant, la transpiration perlait sur le dos de Ryan. Brûlant de désir, ardent d'amour, rouge passion. Il caressait sa peau avec tant de douceur, qu'on aurait dit le simple frôlement d'une plume portée par le vent. Ses lèvres rejoignaient les siennes une fois sur deux, comme un jeu. Un jeu de grands comme deux enfants. Il avait toujours rêvé de s'enfuir... Il s'enfuyait ce soir avec elle. Ils filaient tous les deux dans le ciel, comme les étoiles filantes. Ensemble, ils étaient ensemble ! Dans un autre monde, loin de celui où les gens souffrent et sont malheureux. Leur bonheur embaumait leur coeur griffé de douleur. A présent, il était temps d'oublier. Ryan oubliait ce qui bientôt il aurait à se rappeler. La fragilité de la vie, la perte des êtres proches. Comme il était facile de ne pas y penser, éloigner au loin l'idée.

    Leur peau brûlante, parfumée d'une odeur sauvage, deux corps en ebulition. Il ne pensait pas à ça. Pourquoi penser à ça dans de tels moments ? Ce serait les gacher. Ses mains glissaient sur ses hanches parfaites, les caressants, les pressant parfois légèrement pour les sentir contre lui. Ses yeux se fermaient. Si près d'elle, bientôt si loin.


    Et au lendemain, les premiers rayons traversaient la fenêtre... Leur peau froide toujours l'une contre l'autre. Les draps emmêlés séchaient leurs larmes de joie, leurs larmes de sueur. Les premiers oiseaux chantaient. Ryan serrait encore Elena dans ses bras. Il ouvrit subitement les yeux, comme reveillé d'un long sommeil, d'un long rêve qu'il aurait souhaité éternel. La première chose qu'il vit : la nuque d'Elena où filaient quelques cheveux en bataille. Comme les étoiles filantes, comme eux, la nuit dernière. Il déposa un baiser sur cette nuque parfaite, sentant le fremissement de cette peau si délicate. Il caressa son bras et dans le souci de la reveiller reposa sa main sur sa hanche et referma les yeux.

    Pour rêver encore...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: — city of blinding light [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
— city of blinding light [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» "vélocar ultra light"
» 1er, 2, 3 et 10 mai 2009 - Fête western annuelle Dave City
» osiris-light
» [Lampe] Personal light by Dorota Kulawik
» [Robinet] “The Coloured Light Tap” by Gessi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Fänelys :: Ancien TF-
Sauter vers: