Les terres de Fänelys
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De retour au bercail (libre) -TERMINE-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 13:39

Il faut chaud ici, c'est bien loin de l'endroit où je suis né, qui a été détruit par les stupides humains. Mon père reste furieux de cela, bien qu'il sache hélas que nous ne pouvions plus rien y faire maintenant. Nous ne sommes tous deux pas très en forme, à force d'échapper aux loups et aux bipèdes. Nous revenons de loin, nous avions perdu notre chemin et les nôtres au cours de cette invasion humaine. Nous étions de retour, au botte à botte. Nous ? Oui nous : mon père Janess, dans la quinzaine d'années - quoique dans sa tête il ait la sagesse d'un cheval de quarante ans, de drôles d'histoires l'entourent - la robe palomino ternie et sertie de cicatrices plus ou moins anciennes, calme et attentif. Et moi, le zigoto plein d'énergie qui fait l'idiot, ex Héritier puis Meneur du clan de l'Arc En Ciel, de robe alezane, légèrement plus grand que mon père, lui étant un arabe pur et moi un arabe croisé.

J'essaye de lui remonter le moral, ce qui n'est guère aisé pour le vieil étalon, sans sa douce Chloé - ma mère - et l'assurance de savoir les siens en vie et en bonne santé, et sans ses quelques vieux amis. D'eux, je ne connais que Arkane. Enfin, quand je dis les siens, j'entends par là sa bien aimée, ses enfants et la suite. Pas mes grands parents paternels et mes oncles et tantes, il y a eut je crois comme un froid il y a longtemps. C'est moche que je ne puisse les connaître, et Janess reste têtu comme une mule en refusant d'en parler. Pourtant, je puis vous assurer qu'il peut se montrer être un sacrés bavard selon son envie !


"Ray. Écoute moi deux minutes. On fait comme on a dit. On va se séparer, mais au moindre problème tu viens me trouver, d'accord ? Ne te fais pas capturer, et préviens moi si tu trouves quelqu'un des nôtres en vie. On ira plus vite ainsi... compris ? Sois prudent... je t'aime mon fils. Va !"

Quitter papa est un peu délicat. Bien qu'il ne soit pas partisan de la violence, il sait très bien se battre, mais je ne suis pas rassuré pour autant, alors qu'il essaye de le faire avec un sourire paisible et chaleureux. Mais je ne peux pas lui dire non, alors je m'incline et lui renvoie le même souhait. Je le regarde s'éloigner au grand galop, silhouette d'or éclairée par le soleil du désert. Et je me retrouve seul. Je n'aime pas cela. Mais bon... commençant à trotter, je surveille les environs. Espérant trouver quelqu'un, si possible.


Dernière édition par Janess le Lun 28 Mai 2012 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 14:23

Gazelle, la jument grise, perdue face à tout ce qu'elle vivait, était dans un bien piètre état. Cela semblait étrange pour une des reines de Fänelys d'être devenue ainsi, mais ce qui était fait était fait, on ne pouvait pas revenir sur le passé. C'était malheureux, sûrement... Mais que pouvait-elle faire ? Manipuler par sa mère, l'astre lunaire, puis déchue, et enfin perdue. Quelle belle existence avait-elle mené ? Ce n'était même plus une vie, c'était un avant-goût de la mort. Peut-être serait-elle considérée comme une défunte avant le coucher du soleil ? Sans doute... Il ne fallait pas s'attendre à ce qu'elle revendique sa présence sur les terres, elle comptait sur la discrétion de son souffle, de son odeur, et de ses pas. Il était hors de question qu'elle se montre, pas devant les siens, pas devant les autres. Elle avait croisé un étalon, il y avait de cela quelques heures, mais ce n'était pas son aimé, ce n'était même pas une connaissance.

En marchant, elle réfléchissait, retournait ses pensées dans tous les sens en les assemblant minutieusement. Il fallait qu'elle parvienne à faire le tri entre sa passion et sa raison. Car malgré la sagesse de la belle, il convenait à tous que son impulsivité pouvait être désastreuse. Elle ne le faisait pas exprès, c'était en elle, c'était ainsi. De toute manière, avec l'âge qu'elle avait, elle ne changerait plus maintenant, ou bien au prix de nombreux efforts. Mais ces efforts, elle ne pouvait même plus y penser. Elle avait déjà bien du mal à se nourrir, et son état empirait de jour en jour. Pourtant, elle tenait bon, elle le faisait pour tous ceux qu'elle croyait morts, parce que peut-être qu'ils l'observaient, de là-haut. Elle, si elle avait été un fantôme, elle se serait contentée de les attendre, elle n'aurait jamais voulu les regarder. Pourquoi ? Parce que la distance pouvait blesser dangereusement un cœur qui avait déjà été trop échevelé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 14:33

Une jument. A l'odeur, je peux le distinguer facilement, et sans la présence des humains. Je me fige dans le sable du désert, tend l'encolure dans la direction de l'odeur équine et retrousse mes lèvres pour mieux percevoir l'odeur au loin, et tendre mes oreilles pour mieux écouter et la localiser. Il est loin, le temps où j'ai été l'héritier puis l'un des meneurs à la suite de mon père. Mais je ne m'en veux pas, j'ai fais de mon mieux, seulement les choses se sont aggravées et je n'ai rien pu faire pour les enrayer, même en m'alliant avec les autres clans. C'était du passé...

Curieux et heureux d'être plus chanceux que mon père, je hennis puissamment, mais sans méchanceté, juste pour exprimer ma joie et mes bonnes intentions. Et oui, moi, Ray Of Hope, le petit dernier de Chloé et Janess, ne suis pas connu pour être discret, bien au contraire. Je déborde d'énergie et de vie, et je suis hypra sociable, un brin trop naïf parfois. Mais c'est pour cela qu'on m'aime je présume !

Je reprends le grand trot, avant qu'une silhouette d'un gris argenté n'apparaisse. Je m'étonne de sentir son odeur si proche de celle de mon paternel. Curieux, je ne la connais pas pourtant. Une de ses soeurs ? Ou bien... rah j'en sais rien ! Je connais personne de la famille moi ! Et personne me connait, aussi, soit dit en passant... déprimant. Elle a l'air âgée, presque autant que Grand tatie Silver. Ouah. Je m'avance avec sympathie et franchise, la saluant de ma voix enjouée, jeune et dynamique :


- "Bonjouuuur ! Rassurez moi, j'suis bien en Fanelys là ? Avec tout ce qu'il s'est passé, on était un peu perdus !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 16:59

La jument s'arrêta, en proie à des souvenirs, l'odeur de son fils. Elle le chercha du regard, espérant secrètement le revoir après tant d'années. Mais ce fut un étalon tout autre qui lui apparut en quelques secondes. Alezan aux traits fins, un corps bien proportionné dont les marques ne faisaient aucun doute. S'il fut un des enfants de son fils, elle doutait bien qu'il la connaisse. De toute façon, après tout ce qui s'était passé, il était crucial que le sang de la lune disparaisse. La lignée de ce jeunot devait être épargnée, tout comme la sienne à présent. C'était mieux ainsi.

- Bonjour, le salua Gazelle en s'arrêtant calmement pour tendre ses oreilles vers l'inconnu. Oui, tu es bien sur Fänelys. Je me nomme Gazelle. Qui es-tu donc ?

Loin d'être impolie, la vieille jument grise savait parfaitement comment aborder les jeunes. Au vu de son âge, on aurait facilement pu se demander comment elle faisait. En fait, c'était simple. Depuis son enfance, elle était toujours restée du côté des enfants, jamais de celui des adultes. La preuve était là, lorsque de temps en temps, Sysco avait disputé un de ses petits, elle ne s'était pas mis du côté de celui qu'elle aimait tendrement, mais du côté de ceux qui étaient fruits de cette union.

Ses grands yeux bruns se plongèrent dans ceux de l'inconnu, ce dernier semblait avoir un mélange entre les prunelles de son fils, et celle de sa mère. Chloé, n'était-ce pas elle ? Elle ne se souvenait même plus du nom de sa belle-fille. Après que bon nombre de ses petits l'aient reniée, elle s'était effacée du monde pour ne laisser apparaître que le vide, le vague le plus profond. C'était dur d'être seule, encore plus lorsqu'on était loin de l'être tant aimé, et de ceux qui avaient formé sa vie, son existence, son passé, une partie de son présent et de son futur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 17:12

Elle avait une jolie voix, plutôt encourageante et rassurante. C'est bien l'une des premières juments "adultes" - en dehors de Grand-Tatie - qui avait ce filet de voix. D'habitude, elles étaient si blasées, si dures, si sévères. Maman aussi avait une jolie voix, bien qu'on ne l'entendait que fort peu. Des fois, je me demandais si mes parents n'étaient pas télépathes, tant ils se comprenaient et se complétaient sans forcément parler. Janess savait aussi faire l'économie de sa voix face à des inconnus. J'aurais aimé être comme lui, hélas je ne le suis pas, je reste bien moi-même, avec mes défauts et mes qualités...

Elle m'observe d'une drôle de manière, ce qui m'intrigue beaucoup, bien que je ne me laisse pas intimider. Son odeur... si proche du peu de gens que je connaisse des miens. Si peu... mes grands-parents maternels de vue, et encore... mais je me souviens de la confrontation avec Hossem au cours de ma jeunesse. Je reste plus prudent, bien que chaleureux. Les yeux pétillants de vie et de curiosité - on m'a souvent dit que j'avais les yeux de mon père, et de mon mystérieux grand père paternel - je lui répond de ma voix enjouée, amical :


- "Oh, moi ? J'ai été un temps le leader du clan de l'arc en ciel, mais très peu avant que les choses tournent mal... ah mon nom peut-être ? Je suis Ray Of Hope, mais vous pouvez m'appeler Ray ! Enchanté... Gazelle, c'est bien cela ? Curieux... j'aurais juré avoir déjà entendu ce nom quelque part..."

Remarquant encore que j'ai pensé à voix haute, je m'excuse profondément, très gêné :

- "Désolé, je pensais à voix haute ! Donc nous sommes bien en Fanelys ? Il avait donc raison... ah, si seulement on ne s'était pas séparés tout de suite... vous êtes seule ? Voilà qui est étonnant en un lieu aussi hostile !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 17:19

- La solitude est ma plus grande amie depuis la perte de mes enfants et de mon conjoint, lui répondit calmement la vieille jument grise sans perdre son doux sourire. Et pour répondre à ta question, comme je te l'ai dit, nous sommes bien sur Fänelys. Il est vrai que les terres ont été chamboulées depuis le tsunami, et avec l'arrivée des humains, mais crois-moi, il fait encore bon vivre sur certains territoires. Néanmoins, c'est vrai que je préférerais grandement aller voir d'autres horizons.

Cette dernière phrase fut prononcée dans un murmure presque inaudible. Bien sûr, elle aurait bien voulu voir d'autres contrées, mais la perte de ses proches ne lui permettait aucune joie, aucun bonheur. Il n'y avait dans son être que deux choses qui la maintenaient encore en vie : l'instinct de survivre, et l'espoir de les retrouver. Mais ce dernier s'amenuisait grandement, comme un puits dont on prendrait l'eau chaque jour sans jamais le remplir de nouveau. Pourtant, aujourd'hui, ce puits s'était rempli avec quelques gouttes. En voyant ce jeune étalon, en le scrutant du regard comme elle avait l'habitude de le faire, elle y avait vu une lueur d'espérance nouvelle, celle de revoir un jour n'était-ce qu'un seul de ses petits.

Même si elle n'avait pas toujours été une bonne mère, même si elle savait bien qu'elle avait passé du temps à se battre contre l'influence de sa mère lunaire, elle n'avait jamais cessé de les aimer. Il était vrai que Janess, son troisième fils, n'avait jamais connu ce lien qui la reliait à tous les autres de la fratrie. Mais, étant passée pour morte durant des mois, elle n'avait jamais pu lui prouver ce qu'était une mère. Peut-être avait-elle eu tord de se croire forte. Queen avait joué le rôle de génitrice avec Janess, n'était-ce qu'à l'ancienne carrière abandonnée, lorsque ce dernier jouait avec First Love. Elle, elle n'avait jamais été là. Et pourtant, dieu savait combien elle aurait aimé pouvoir le voir grandir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 17:32

Quel tragique destin l'avait conduite à tant de peine ? Pourtant, lors de la lutte perdue d'avance contre les humains, j'en avais vu de la peine. Depuis ma naissance, j'ai été entouré par les conflits, la colère et la peine. La peine dans le regard de mes parents. La peine dans le regard de ma plus grande des sœurs, Angelic. La haine aussi, tant d'émotions négatives. Comme un ange solitaire qui aurait perdu son chemin vers le paradis et serait tombé en enfer. Je ne la connais pas encore bien, et pourtant je me sens proche d'elle. Je comprends sa douleur. En dépit de ma jeunesse, comme mon père avant moi, j'ai vieillis avant l'heure. J'essaye de garder les quelques fragments d'innocence juvénile qu'il me reste. Ma voix reste douce et amicale alors que je lui répond, le regard assombri un petit moment :

- "On connait bien la solitude, chez les miens. Je la connais bien aussi, depuis ma naissance elle m'accompagne. Je ne connais presque personne de mes frères et soeurs, et l'une d'entre eux m'a en haine parce que j'existe. Je n'ai pas d'amis. Je suis très proche de mes parents. Mon père connait bien la solitude aussi. Seulement... il le masque mieux que moi. Vous vous entendriez bien avec lui, vous savez ! Il était avec moi il y a quelques minutes..."

Le tsunami... je ne l'ai pas connu, mais ses conséquences, si. Ce tsunami avait ruiné l'unité de notre famille. Cette haine qui restait en moi... je reprend alors en essayant de rester positif et joyeux :

- "Je n'ai pas connu le tsunami, je suis né après cette catastrophe, je n'ai que cinq ans vous savez ! Un peu jeune pour mener un clan, vous allez me dire, mais apparemment je m'en suis tiré. J'ai été à bonne école aussi. Et... c'était le moyen d'oublier ma solitude et... le fait que notre famille n'en est plus vraiment une. Qu'est ce qu'une famille, madame ? Je me le suis toujours demandé... je dois avoir l'air stupide de poser une pareille question, mais..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 17:50

- Ta question n'est pas stupide, la famille est une valeur trop oubliée, bon nombre de chevaux n'en connaissent pas la signification, lui répondit la jument grise en observant le jeune étalon. J'en ai eu un exemple durant quelques années, avant qu'une catastrophe n'intervienne. Vois-tu, je suis la fille de la lune. Ce nom par lequel on me surnomme peut te sembler étrange, et je ne t'en voudrais pas si tu penses que ce sont les folies de la vieillesse qui me font dire pareille chose. En arrivant sur ces terres, j'y ai trouvé mon conjoint, un étalon nommé Sysco. Venant, tout comme moi, du désert, nous nous sommes très bien entendus, à tel point qu'onze mois après, une pouliche était née. Nous l'avons nommé Queen. Elle possédait tout de la reine, à part peut-être la sagesse. Sa sœur cadette, bien au contraire, était d'un calme incomparable qui lui aura valu le nom d'Héra, déesse de la sagesse.

Gazelle arrêta de parler pendant quelques secondes pour penser à ce qu'elle pouvait dire sur ce passage, ou plutôt, comment le raconter. Ce dernier était dur, autant pour elle que pour ceux qui avaient été présents.

- Un an plus tard, un autre petit est arrivé, continua-t-elle. Cette fois, ce fut un petit mâle qui vit le jour. Malheureusement, le poulinage s'est mal passé. J'ai perdu beaucoup de sang, et dans la nuit, on me prit pour morte. Sysco n'a pas perdu son courage et a élevé seul notre fils. J'ai appris plus tard que Queen, ma première fille, l'avait éduqué aussi, sans doute pour lui faire oublier le fait qu'il ne m'avait jamais vu autrement que sous un linceul de glace. Elle avait eu un fils, First Love, avec lequel mon fils aimait jouer. First Love était né de l'union entre Queen et son bien-aimé, Joy Division. Mais celui-ci avait disparu dès que le petit eut pris un mois, ce qui eut pour effet de le rendre instable.

L'histoire était bien longue, mais elle était nécessaire pour bien comprendre l'existence de la vieille femelle à la robe d'argent.

- La lune m'aura accordé la chance d'être en vie, souffla-t-elle. Elle m'a guéri, et durant des jours, j'ai erré à la recherche de tous ceux que j'aimais. Et puis, j'ai enfin croisé mon aimé, avec notre fils. Je dois avouer que le fait qu'il ne m'ait pas reconnu m'a fait mal, mais c'était normal, ce n'était pas comme si je l'avais éduqué. Ainsi, j'ai appris que Sysco l'avait nommé Janess. Un beau nom pour un si joli poulain. Ce dernier, dans son adolescence, est tombé amoureux d'une belle jument qu'il mit en gestation. Loin de me douter que ma mère lunaire faisait en sorte de m'éloigner de tous ceux que j'aimais, je ne me suis pas montrée compréhensive, et bien évidemment, ma fille ainée m'a imité. Je n'aurais jamais dû être aussi dure, et je le regrette bien à présent. C'est ainsi que Blue Angel vit le jour, elle se rebaptisa Angelic War un peu plus tard. Malheureusement, Chloé, ma belle-fille, n'a pas eu l'occasion de beaucoup me connaître. Sans doute à cause de l'influence de ma mère, l'astre tant convoité des voyageurs de la nuit. Et puis, après de nombreuses années, j'ai eu d'autres enfants, sans doute n'aurais-je pas dû, car mon état empirait. Je devenais horriblement incompréhensive, égoïste. Je m'étonne même que Sysco ne m'ait pas abandonné. Maintenant, après le tsunami, j'erre, à la recherche de ceux qui ont formé ma vie, après avoir renié celle de ma mère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 18:13

C'était une longue histoire, et pourtant, par un mystérieux instinct, j'écoutais chacun de ses mots, les oreilles tendues, attentives. J'étais emporté dans le tourbillon de l'histoire qu'elle me racontait, de laquelle se détachait une immense sagesse. Des noms familiers parcouraient son récit, et si j'avoue que le nom de "Janess" m'avait mit la puce à l'oreille, ceux qui suivirent ne firent que confirmer mon impression... elle était de ma mystérieuse famille ! De la branche que je ne connaissais pas ! Etait-elle donc celle que je désirais ardemment connaître... ? Comment en avoir la certitude ? J'étais profondément troublé quand elle eut achevé son récit, et prit quelques minutes avant de lui répondre. Mon père m'avait toujours dit que l'indirect pouvait être une très bonne ressource :

- "Et bien, on peut dire que vous avez vécu beaucoup de choses, en cela vous être proche de ma Grand-Tatie Silver. Votre histoire... m'est très troublante, bien que je pense mieux comprendre le concept de famille. En remerciement de votre récit, de votre confiance..."

Nouvelle pause de ma part. Comment présenter la chose ? Je crois trouver une solution. J'essaye du moins :

- "Le peu que je connaisse de ma famille remonte à mes parents, Janess et Chloé. Une histoire assez chaotique. Je sais que j'ai eu quatre frères et soeur de sang, et un adopté. Une "Angelic War" aussi, Yuki, les jumeaux Ixion et Kim et.. Bloody Sunday. Les choses, déjà très compliquées avec le choix de Bloody, se sont aggravées après la catastrophe, quand mon père, alors seul, a accepté de devenir le meneur du clan de l'arc en ciel devant l'urgence de la situation. Le reste de la famille réparti dans les différents clans, eau, vent et... sang pour Bloody, nouvelle qui a déchiré le coeur de mes parents. Ils ont été impuissants pour enrayer l'implosion de la famille, et papa, qui d'habitude était écouté, n'a rien pu faire. Et ma naissance... n'a pas arrangé les choses, puisque presque au même moment, Bloody a été tué par un membre du clan du feu..."

Ces souvenirs m'étant pénibles, je ferme les yeux. On pourra dire que je joue "l'émo", mais j'ai été traumatisé par ces disputes à répétitions depuis mes premières minutes de vie. Mais je trouve le courage de continuer :

- "J'ai été rejeté violemment par ma sœur aînée, et peu après mon frère aîné n'a plus donné signe de vie, désespéré de l'attitude de ma grande sœur. Les jumeaux sont repartis dans leur clan, et je n'ai plus entendu parler d'eux. Bloody... je ne peux pas dire que je le hais comme mon grand frère, mais... sa mort a brisé cette chose que je pensais être une famille, d'où ma question. Puis il y a eut les humains... je me suis égaré avec mon père, comme nous avons été séparés des autres. Il a prit un sacrés coup de vieux, et se montre plus silencieux. Il est amusant cependant... de voir que nos histoires se ressemblent. Ma question paraitra peut-être mal venue, mais... madame, seriez vous cette Gazelle dont mon père refusait de me parler ? Ma... grand mère ?"

Mes yeux noirs pétillent d'espoir contenu. J'ai toujours rêvé de rencontrer ma famille, et d'essayer de renouer les liens entre les miens. Car moi j'ai conscience que mon père ira un jour vers le déclin, en dépit des histoires que l'on raconte sur lui. Un jour, lui aussi, comme Grand Tatie, irait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 18:23

Gazelle écouta attentivement le récit du jeune étalon qui se tenait devant elle, en cachant tant bien que mal sa surprise. Même si elle se doutait un peu qu'il faisait parti de cette famille tant échevelée, elle n'aurait pas cru qu'il serait son petit-fils, ni même que son père refusait de lui parler d'elle. Cette nouvelle lui déchira le cœur mais elle n'en montra rien. Janess ressemblait tellement à son père... Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'il était son portrait craché, mais certaines choses faisaient voir qu'il était bien le descendant de Sysco. C'était triste, mais elle n'avait pas le temps de s'apitoyer sur des dires, ou sur des faits passés. Il était grand temps d'avancer, et cet étalon venait de le lui prouver. Après des querelles, d'horribles excuses hypocrites, et de la manipulation, la meilleure chose était encore de rester humble sur tout ce qui s'était passé, de ne pas rejeter la faute sur les autres. Il était temps de devenir aussi sage que le plus ancien des chevaux du désert.

- Ton récit s'accorde au mien, lui répondit sincèrement la vieille jument grise avec un léger sourire. Et en effet, tu es mon petit-fils. D'ailleurs, ta ressemblance physique avec ton père m'a frappé lorsque je t'ai vu, et je suis bien heureuse de voir qu'il reste quelqu'un de cette famille ici. Ne m'en veux pas si je te dis que je pense que mon sang est maudit, mais d'après ton histoire, tout n'a pas été bien joyeux pour toi non plus. Un de mes fils est aussi parti dans le clan du sang, ton oncle, Osiris. Il a été bien utile à ton père lorsque ce dernier est devenu aveugle suite à la perte de ta chère mère, mais l'influence de la lune l'aura happé, lui-aussi, dans son tourbillon infernal d'horreur et de supplices. First Love a mal tourné, il a suivi Osiris, et a blessé ton père plus d'une fois. Pourquoi ? Je n'ai jamais réellement cherché à le savoir. Toutes ces histoires n'ont jamais été de très bonne augure, et je me doutais bien que tout finirait ainsi. A présent, il y a des morts, mais aussi des blessés, et plus encore, des manipulés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 18:38

Quelle cruelle histoire de famille ! Je comprenais pourquoi papa voulait m'épargner de la connaître. Sans doute pour que je ne répète pas les mêmes erreurs qu'ont pu commettre tous les membres de la famille. Je baisse mon regard, un moment, vers le sable sur lequel nous reposons. Quelle étrange famille que la mienne... unis, nous étions un désert inébranlable, soudés. Mais il suffisait d'un coup de vent trop sérieux pour que nous nous dispersions, ainsi que les grains de sables de ce désert. Malgré tout cela, je lance à cette jument qui était donc ma grand mère :

- "Il y a une chose que Janess m'a apprit récemment. Difficile, mais qu'il fallait poursuivre ce but. C'était d'essayer d'oublier les erreurs du passé et tenter de réunir les fragments de ce qui a été brisé. Nous voulons y croire. Moi surtout ! Je veux croire qu'un jour on puisse tirer un trait sur ces querelles... et qu'en ce jour alors je pourrais voir ce qu'est une vrai famille... enfin... et j'espère que les autres réaliseront cela avant... que l'un d'entre nous puisque risquer de nous quitter, sous le poids des ans. Les guerres incessantes m'ont apprit cette dure leçon. Qu'on ne se rend compte de la préciosité de quelque chose que quand on l'a perdu... il ne faut jamais perdre espoir... grand mère Gazelle. Janess voulait y croire quand je suis né. Il me disait souvent de réfléchir sur la signification du nom qu'il m'a donné avec Chloé ma mère..."

Cette sombre histoire m'a affectée, et j'espère bien pouvoir en parler avec mes parents, mes frères et soeurs ou même mon mentor Arkane. Les libérer de ce poids... souriant de toutes mes dents, je lance alors avec l'optimisme qui a parfois exaspéré mon père avec amusement :

- "C'est pourquoi je vais réunir tout le monde maintenant ! Pour que tout le monde sourit et oublie les cicatrices du passé, du moins pour les vivants ! Surtout si les humains sont là, nous devons être unis ! C'est ma philosophie ! D'ailleurs, si je puis vous donner un conseil, madame... si vous voulez revoir mon père, n'hésitez pas. Il ne vous fuira pas maintenant, et je suis certain... même s'il ne le montrera pas et sera sur la défensive au début... qu'il sera heureux de cette rencontre. Il est fatigué, je n'ai pas réussi à lui rendre de l'espoir et l'envie de se battre, mais peut-être que vous... y parviendriez ? Vous ne croyez pas ? En tout cas, je suis aussi ravi que curieux de mieux vous connaître !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 18:50

Gazelle acquiesça lentement aux propos de son petit-fils, ce dernier lui faisait tellement penser à son fils que ça en devenait douloureux. Difficile d'être aussi optimiste que lui en pareille situation. Comment retrouver tous les membres de cette famille maudite en sachant que le tsunami en avait peut-être emporté beaucoup ? Elle soupira, un soupire inaudible et bref, mais qui en disait long sur son pessimiste. Il avait été un jour où elle avait été aussi courageuse et forte que ce jeunot, mais peut-être que cette époque était bel et bien révolue, chose qui ne l'aurait point étonné. Après tout, du haut de ses dix ans, elle n'était pas trop vieille, mais pas assez jeune pour ne plus être réaliste.

- Concernant Janess, je ne peux rien te promettre, lui répondit la vieille arabe grise. S'il a hérité de la stature de son père, il a aussi hérité de l'aspect têtu de ses deux parents. J'aurais été fort heureuse s'il avait bien voulu me parler avant, mais apparemment, nous n'avons ni eu le temps, ni eu la possibilité, de faire cela. Mais entend-moi bien, Ray Of Hope, je n'en veux ni à ton père, ni à ta mère. C'est une rumeur qui a longuement circulé ici lorsque j'ai rejeté toute forme d'amour venant de mes enfants, chose qui aura bien failli me faire courir à ma perte. Je suis d'accord avec toi sur un point, il est nécessaire de réunir la famille, mais je ne suis pas certaine d'être en état. Cela fait de nombreux mois que je cherche ton grand-père sans relâche, et ce n'est pas faute de détermination, mais l'espoir s'amenuise de jour en jour. Peut-être sauras-tu être plus ambitieux que moi en réunissant tous ceux que je n'ai pas réussi à retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Sam 26 Mai 2012 - 19:01

Ses mots me surprennent, alors que je recule légèrement, redressant vivement la tête. Quelques pas en arrière, les yeux à la fois déçus et pris de court. Pourquoi les adultes renoncent aussi facilement, quand il y a encore de l'espoir ? Je secoue vivement la tête pour rejeter ce pessimisme et souffle doucement :

- "Dingue comme vous êtes pareille que mon père. Il a eut exactement les mêmes mots, mais avec du regret dans sa voix. Il parlait comme un étalon qui aurait vécu pendant l'éternité. Je comprends pas pourquoi vous, les adultes, vous renoncez aussi vite. Mais c'est parce que l'on renonce à faire quelque chose que la situation ne s'arrange pas. J'ai compris cela... à peine né. J'ai compris cela dans le regard des jumeaux qui ont préféré s'éloigner, pris entre deux feux. Je ne peux pas dire que je suis déçu... mais presque. Seul, cette tâche m'est impossible. Madame, dois-je rester les bras croisés à regarder ceux auquel je tiens se déchirer et sombrer petit à petit comme ils manquent de dialogue entre eux ? Dois-je rester sans rien faire alors que leur regard entre eux... ressemblent de plus en plus à ce que j'ai vu dans les yeux d'Angelic... devons nous rester passif face à ce malheur ? Non madame... je n'y arriverais pas, je n'ai pas la force ni l'influence de mon père. Seul, je suis impuissant. Je ne suis pas aussi fort que vous le pensez."

En cela, je me suis toujours considéré le plus faible de la famille. Eux, ils n'étaient jamais seuls sans qu'ils ne le désirent. Moi, bien que Janess et Chloé fassent tout pour que ce ne soit pas le cas, je me sentais isolé. Incroyablement seul, et toujours rappelé à ma solitude. J'inspire profondément, fermant les yeux un moment. N'aurais je donc jamais le droit de voir les miens heureux... ne serait-ce qu'un heureux jour ? Serais-je le seul à me soucier encore de réunir les morceaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 14:37

Face aux dires de son petit-fils, Gazelle semblait une bien piètre jument. Elle avait encore de l'espoir, mais si peu, qu'il lui était impossible de le montrer. Elle trouva néanmoins la force de lui offrir le plus doux de ses sourires, celui qu'elle réservait à ses enfants, et à présent, à ses petits-enfants. La vieille femelle était bien consciente de son état, et de son manque d'optimisme en pareille situation, mais il fallait dire qu'après de nombreux mois, voire même des années, elle n'était plus vraiment capable de penser, de réfléchir normalement.

- Tu es jeune et plein d'énergie, lui fit remarquer la jument grise. Et les déceptions de l'optimiste sont plus rudes à supporter avec l'âge, peut-être me comprendras-tu un jour. Néanmoins, je tiens à te demander une faveur. Si tu fais revenir Janess, pourrais-tu tenter de retrouver son père ? Il y a des mois, des années peut-être, qui se sont écoulés. J'ai bien du mal à poursuivre mes recherches. Non pas par manque de courage, mais plutôt par déficit de conviction. Mais crois-moi bien, j'ai essayé, retourner ciel et terre ne me pose pas de problème. Je n'ai pourtant plus la fougue d'autrefois, celle qui m'aura permis de faire bien des choses. Si Sysco était là, peut-être l'aurais-je encore.

Elle était devenue pessimiste avec l'âge, enfin, un peu. Mais il fallait dire qu'après si longtemps, elle doutait bien de retrouver son amour en vie. Et l'influence de la lune qu'elle avait renié ne lui permettait plus de voir son corps en pleine santé. Ce dernier commençait à lui faire ressentir les symptômes de la vieillesse et ce, même du haut de ses dix ans. Ce n'était pas tant le fait qu'elle soit extrêmement âgée, c'était surtout qu'elle n'avait pas été habituée à sentir ses forces faiblir, même si ce n'était que très peu. Sa mère l'avait toujours bien protégé de ces choses qui arrivaient naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 15:23

Mon jugement vis à vis d'elle s'apaise quelque peu, s'adoucit, s'infléchit. Je me souviens de mon père comme je l'avais vu avant de le quitter dans le besoin de chercher les nôtres. Son âge avancé se voyait surtout quand il n'y avait pas ma mère non loin, sans laquelle il perdait toute sa fougue, son énergie et son courage. Je me rend compte alors que ma grand mère est sans doute dans un état similaire. Le sourire me revient aux lèvres alors que je répond :

- "Janess doit déjà être sur les terres, cette première demande ne sera pas difficile à réaliser. Quant à la seconde... je dois vous avouer que je ne sais pas à quoi ressemble grand-père. Mes parents n'en parlaient pas beaucoup. Mais si vous me faisiez une description, je me ferais un plaisir de partir à sa recherche, si au moins cela peut vous rendre le sourire et le courage !"

Je ne suis pas méchant, et pas du tout rancunier. Papa m'a souvent dit que je ressemblais à Yuki avant que les problèmes de famille ne surviennent. La seule chose que je sache de mon grand père, c'est qu'il avait un très fort caractère, beaucoup d'honneur et de puissance, quoique des fois trop serré sur la tradition, de la bouche de mon père et de ma mère. Puis je demande d'une voix un peu timide vis à vis de ma demande :

- "J'espère ne pas sembler indécent mais... vous semblez plus jeune que mon père. Ou il fait plus vieux que vous, si vous préférez. Puis on raconte tout un tas de choses sur lui sur lesquels il refuse de s'étendre. Je me demande pourquoi... il tient tant à ne pas me dire certaines choses. Des fois c'est franchement vexant, et maman n'est guère mieux !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 15:33

Les propos du jeune étalon surprirent légèrement la jument grise qui n'avait pas pour habitude d'être aidée. Mais elle n'était pas décidée à refuser cette proposition qui, soit dit en passant, pourrait sans doute sauver ses forces ainsi que son optimisme.

- Sysco est un étalon bai, d'origine arabe, commença à décrire la vieille femelle. Il est un peu plus grand que moi mais concernant son caractère, je sais de lui qu'il est sage et têtu. Mais Janess m'avait raconté, lorsqu'il était petit, que son père était devenu renfermé et particulièrement silencieux lorsqu'il avait cru que j'étais devenue fantôme. Peut-être l'est-il redevenu à présent ? Je ne sais pas, en fait, je ne suis pas plus avancée.

Gazelle espérait que le tsunami n'avait pas emporté son cher et tendre dans le tourbillon damné des vagues. Elle voulait le revoir et c'était un fait, elle se sentait plus forte en sa présence. Peut-être était-ce ainsi, lorsque le cœur était lié à un autre. Apparemment, le sien était bien ancré dans celui de Sysco, car elle se souvenait encore de ses nombreuses crises de jalousie. En y repensant, un sourire se dessina sur ses lèvres délicates.

- Concernant l'âge, il y a deux facteurs qui sont à l'origine de cette impression, lui répondit la vieille jument grise en rivant son regard brun dans celui de son petit-fils. Tout d'abord, en ayant été sous l'influence de la lune, celle-ci m'a protégé des désagréments de la vieillesse. Depuis que je l'ai reniée, elle a décidé de laisser la nature continuer son œuvre. Ensuite, Janess a eu de nombreux problèmes, dont un qui l'a conduit à la mort. Pourquoi et comment est-il toujours ici ? C'est étrange, j'en suis consciente, mais il est revenu. Sans doute restait-il encore un peu de magie dans cette lignée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 15:51

Je souris doucement face à sa description, à celle qu'elle m'offrait pour me faire une image de ce grand père que je n'ai pas plus connu qu'elle. Un étalon arabe bai, plutôt silencieux et renfermé ? Digne et fier ? Voilà qui ne devrait pas être trop difficile pour moi, non ? Limite, il faudrait que je devienne "chercheur professionnel", faudrait que j'y pense à l'occasion... non, je plaisante bien entendu ! Mais je pense pouvoir me faire une idée maintenant. J'ai tellement envie de mieux la connaître, mais timide que je suis je n'ose pas poser des questions. C'est plus fort que moi. Il faut que j'essaye pourtant :

- "Je devrais pouvoir le trouver si je le croise à l'aide de votre description et du peu que m'en a dit mon père à son propos. Je le tiendrais au courant si vous voulez... mais vous savez, il poursuit le même but que moi. Je persiste à penser que vous ne pourrez pas vous éviter bien longtemps. C'est pas un présage... disons une intuition de jeunot !"

Je ris doucement à cette idée, d'une manière chaleureuse. C'est toujours comme cela qu'on m'a vu, en passant par mes parents que mes frères et soeurs, par Arkane et les autres dominants d'alors. Quand mon rire finit par se terminer, je regarde l'horizon, un peu hésitant sur les questions et réfléchissant aux réponses que j'obtenais enfin. Très amusé, je commente avec une légère mélancolie, bien que je cache le trouble que je ressens :

- "On dirait que Janess et problèmes vont de paire ! Un... qui l'a conduit à la mort ? Je n'ai jamais entendu de pareil épisode, pas même de la bouche d'Arkane, le seul ami que je lui connaisse. Tout ce que je sais, c'est que les sadiques l'ont à la mauvaise, et que lui ne peut pas les supporter. C'est bien une des rares fois où je le vois franchement énervé, alors que d'ordinaire il est plutôt calme."

Je n'ai pas envie que cette rencontre cesse. Je veux vraiment rattraper les années de méconnaissance due aux frasques du destin malheureux. J'ai envie de lui tenir compagnie, de lui rendre une ombre de sourire. Après tout, n'est ce pas le but que je me suis fixé dans ma vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 16:04

- Les sadiques ne sont pas connus pour être dotés des vertus de la compassion et de la sympathie, lui répondit calmement la jument grise. Il s'est passé beaucoup de choses, dont certaines sont encore floues dans mon esprit. Mais si je peux te préciser quelques petits détails... Ton père a été aveugle pendant un temps, son frère, Osiris, l'a beaucoup aidé. Mais en ayant perdu sa conjointe, Osiris est devenu horriblement méchant, voire même sadique. Il s'est un jour présenté devant ton père et s'est battu avec lui. Enfin, battu... Janess n'a pas voulu se défendre contre son propre frère. Osiris l'a laissé baigner dans son propre sang avant de venir dans le clan du sang. Il a retrouvé sa belle mais, ayant pris goût à la violence, il s'est montré un peu brutal, ce qui a fait fuir sa conjointe. Ensuite, il y a eu First Love qui a attaqué ton père, cet épisode-là, je ne l'ai jamais bien compris... Sans doute qu'il jalousait atrocement la pouliche de Janess et de Chloé. Lui n'avait pas eu de père, sa mère était fréquemment absente et ne savait pas s'occuper de lui. Toute la famille était autour de Blue Angel, et il en voulait à Janess de lui avoir fait subir ça, alors que même lui n'y avait rien pu faire.

Une fois que son récit fut fini, Gazelle émit un soupire qui en disait long sur son état moral en ce moment. Il fallait dire que tous les ennuis de cette famille avait fini par la rendre un peu folle. Entre la jalousie inconsidérée de First Love et le changement d'Osiris dû à l'influence néfaste et malsaine de la lune, il y en avait pour tous les goûts.

- J'ai aussi entendu parler d'une histoire avec Ill, continua la vieille femelle. Il me semble qu'Arkane avait quelque chose à voir là-dedans, mais je sais que Ill et Janess ont, ou avaient en tout cas, une relation de haine avérée.

D'ailleurs, cette histoire restait floue et la jument ne connaissait pas les détails des événements, chose qui l'embêtait car elle aurait bien voulu éclairer son petit-fils.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 16:27

Je frémis à l'idée de ce qu'elle me donne comme renseignements. Je ne savais rien de tout cela, les parents esquivant en général le sujet. Que de tourments de famille... et bien qu'il ne fusse pas superman, estimant être l'un des seuls membres n'ayant pas perdu sa santé d'esprit, il ferait tout pour que cela cesse. Pour qu'enfin ils puissent se regarder en face sans se taper dessus. Doucement je murmurai, avec plus de sagesse que ne devrait me donner mon jeune âge, essayant de lui rendre le sourire :

- "Quelle histoire... rude. Je comprends mieux maintenant... mais ne vous inquiétez pas, je vais tout faire pour que l'on puisse enfin appeler notre famille une famille ! Il y a déjà eu bien assez de morts comme cela, maintenant il faut faire quelque chose. Même si je dois ramener grand frère Yuki par la peau de l'encolure, même si je dois me tuer à chercher les jumeaux, même si je dois me confronter à Angelic... brr... je ferais tout pour que vous et papa puissiez récupérer le sourire. Vous avez ma parole, grand mère Gazelle."

Lui offrant un sourire confiant et plein d'énergie - du moins je m'y efforce - je marque une pause avant de reprendre :

- "Je sais ce que sont les sadiques, je les ai confronté quand j'étais meneur de clan à la place de mon père. Je comprends mieux pourquoi père était si blessé vis à vis du choix de Bloody, et si furieux et désespéré vis à vis de Angelic... vous savez, elle me fait vraiment peur. Vraiment effrayante. Son regard me donnait rien d'autre que l'envie de détaler au plus vite. Et... avez vous une idée de qui pourrait être encore en vie, en dehors de grand père ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 16:49

- En dehors de Sysco, j'ai quelques pistes, mais rien de très concret, lui répondit la vieille jument grise avec une grande douceur. J'ai entendu, de la part d'une jument de voyage, que Queen pourrait bien être près de Fänelys. Apparemment, elle se serait bien endurcie et serait difficilement approchable. J'ai peur de savoir dans quel état nous allons la retrouver. En ce qui la concerne, je pense qu'elle est toujours en vie, ce fait me rassure vraiment. Héra, je n'ai entendu parler d'elle que par le biais de bouches voyageuses. Je n'ai aucune nouvelle récente de sa part, et je dois avouer que cela m'inquiète. Osiris, Hermès, et Freyja, mes trois autres enfants, n'ont donné aucun signe de vie depuis la dislocation des clans.

Gazelle marqua une pause et se mit à réfléchir ardemment. Il fallait qu'elle se souvienne de qui elle avait entendu parler et surtout, de qui elle était sûre de retrouver, ou qu'on puisse retrouver en tout cas. Et en entendant le nom de Yuki, un sourire se dessina sur ses lèvres, un peu plus sincère que les précédents qu'elle avait offert à son petit-fils.

- Yuki, tu dis ? S'exclama la jument grise en observant Ray Of Hope. J'ai entendu parler de sa compagne. Il s'était entiché d'une certaine Pyromania avec qui il avait eu un petit, Vaillant. Je les ai vus récemment, ils parcouraient les abords des terres, apparemment perdus. Ils n'avaient pas l'air en mauvais état, en tout cas, Vaillant était en bonne santé. Pyromania avait l'air abattu, et je n'ai pas osé venir leur parler, je ne les connais pas assez pour ça. Tout ce que je peux te dire, c'est que les deux sont bel et bien en vie.

Cette nouvelle devait être de bonne augure, du moins, pour Yuki, s'il revenait. Gazelle pensait savoir où trouver la jument alezane et l'étalon bai dont elle venait de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 17:06

Enfin une bonne nouvelle devant tant de choses négatives ! On voit facilement que cela me redonne du coeur à l'ouvrage à venir. J'essaye de réfléchir le plus rapidement possible, et le plus sagement aussi que me le permettait mon âge relativement précoce, l'espoir s'embrasant intensément dans mon coeur. Une fois une esquisse de ce travail réalisé, j'essaye de bâtir un plan d'action, posant des questions tout en émettant des propositions :

- "Je ne sais pas si je serais le plus à même d'approcher tantes Queen et Héra, elles ne me connaissent pas et moi non plus. Mais je pense pouvoir persuader papa si je pouvais les localiser... bien entendu, je vous tiendrais au courant ! Au risque d'être répétitif, je vous prie de m'en excuser, pourriez vous m'en faire une description sommaire, que je sache quoi demander aux quelques personnes que je connais ?"

En ce qui concerne Yuki, je suis plus préoccupé de son état que Gazelle. Aie, elle ne serait donc pas au courant des inquiétudes de Janess à ce propos ? Visiblement troublé, toutefois j'esquive la question pour plus tard, énonçant alors :

- "Il faudrait alors impérativement que je me lance à sa recherche, en top priorité. Espérons que cette nouvelle puisse... je n'ai rien dis ! Heu... bref. Concernant Angelic, je préférerais la confronter accompagné, que ce soit de préférence avec Yuki ou Janess. Silver... ah si seulement Silver n'avait pas disparue... elle aurait pu nous aider... et je ne sais où se trouve mes cousins Nausica, Sunrise, Dawn et Shinigami. Je ne sais à quoi ils ressemblent remarque, mais je sais qu'ils connaissent beaucoup de gens. Leur aide aurait été précieuse aussi..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 17:47

- Bon alors, dans ce cas, j'ai d'autres détails qui ont une grande importance, s'exclama Gazelle qui s'agitait soudainement, comme prise par des tas et des tas d'idées. Queen et Héra me ressemblent beaucoup physiquement. L'une est grise avec les yeux de son père, il s'agit de Queen, et l'autre est plus claire avec des yeux plus proches des miens, il s'agit d'Héra. Quant à Dawn, il me semble avoir aperçu Ara, son conjoint. J'ai brièvement entendu parler de leur histoire et il me semble qu'il est toujours sur ces terres. Sunrise... Ah oui, le frère jumeau de Dawn ! J'ai aperçu Tahoma, il y a quelques jours, et j'ai pu discuter avec elle. Fort peu aimable, je dois l'avouer, mais elle semble bouleversée, malgré son caractère désagréable. Shinigami, il me semble que c'est le conjoint d'une dénommée Katara, n'est-ce pas ? Je ne l'ai jamais vu, mais certaines bouches bien parleuses relatent des histoires qui la concernent. Enfin, si Nausica est ici, il faut absolument lui dire que Queen est bien vivante. Je sais qu'elles étaient très proches toutes les deux.

Face à l'hésitation de son petit-fils sur les faits qui concernaient Yuki, Gazelle se raidit légèrement et l'observa. Ses grands yeux aussi perçants que ceux d'un faucon quand elle le voulait, sondèrent ainsi son visage à la recherche de quelques détails qu'il aurait omis de lui dire. Apparemment, il ne lui avait pas tout dit sur son plus grand frère, chose qui faisait un peu peur à la vieille jument grise, il fallait bien l'avouer.

- Je doute que tu m'aies tout dit sur Yuki, sinon, tu ne le mettrais pas en priorité officielle, lui fit remarquer la femelle grise en haussant un sourcil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 17:55

Je prends note de toutes ces informations, faisant immédiatement les liens des personnes que je devais retrouver en priorité pour retrouver le reste. Donc, pour Queen, je pourrais trouver Nausica et venir avec elle trouver ladite tante. Pour Héra, je reste avec mon père, seul ma voix n'aurait guère d'effet. Si je trouve Dawn, je trouverais Sunrise, et réciproquement puisqu'ils sont jumeaux et donc inséparables. J'hoche la tête pour faire signe que j'ai bien compris, avant qu'on n'en vienne à la grosse épine. Yuki. Arf. Et dire que j'évitais cette discussion au possible. Je reste silencieux, essayant de présenter au mieux la chose sans aggraver la situation, avant de prendre une voix hésitante :

- "Yuki... j'ai entendu de drôles de choses à son sujet quand j'étais meneur, et de guère rassurantes. Janess n'était pas plus rassuré que moi, et furieux de ne pouvoir aller le chercher. Disons que... depuis qu'il y a eu la grosse dispute générale entourant Angelic... elle a coupé les ponts avec tout le monde, et ceux qui en ont le plus pâti sont mon père et Yuki précisément. Je sais qu'il l'a affreusement mal prit, et du peu que je sache de lui, après s'être encore fait rejeté par elle, est devenu très aigri. Très coupé du monde, silencieux et désespéré. J'ai même entendu dire qu'il a essayé de se noyer. On n'a plus entendu parler de lui depuis, d'où ma grande inquiétude à son sujet..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 18:02

- Alors là, il faut faire quelque chose, et vite, s'exclama la jument grise en paraissant rajeunir, elle semblait retrouver sa fougue et son optimisme. Pyromania était suicidaire avant qu'il ne la trouve, s'il venait à mettre fin à ses jours, cela enrayerait aussi l'existence de sa compagne, ainsi que celle de son fils qui ne vit plus que pour le retrouver. Ne sais-tu pas où on peut le trouver ? Je me souviens l'avoir vu une seule fois, dans une réunion de famille, mais il était encore poulain. Il doit avoir bien changé depuis ! Mais il faut que moralement, il tienne le coup, et aussi physiquement. Je suis d'accord qu'être éloigné de quelqu'un est dur, très dur même, mais il faut qu'il se ressaisisse. Ton père ne l'a pas vu récemment ? Il n'était pas aux abords de Fänelys ? J'espère vraiment qu'il ne lui est rien arrivé de fâcheux, au risque que Janess perde la tête, et Pyromania avec lui.

La vieille jument grise réfléchissait en faisant les cent pas devant son petit fils. Curieusement, on pouvait s'apercevoir que son corps changeait lentement mais sûrement. Elle redevenait vive et fougueuse, comme elle l'avait toujours été. Après tout, une des légendes de Fänelys ne pouvait pas finir comme une vulgaire gâteuse, ça aurait été inconcevable que la fin soit ainsi ! Elle sentait les idées s'assembler, se ranger, pour tenter de constituer un plan tangible pour retrouver tous ceux qui manquaient à l'appel. Il fallait absolument tous les retrouver ! Même si elle doutait bien que certains, comme par exemple les enfants de Sunrise et Tahoma, aient tous survécu au drame qui avait frappé Fänelys.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   Dim 27 Mai 2012 - 18:12

(HJ je fais venir papa ? ^^)

Ah on dirait qu'elle a comprit mon inquiétude ! Dingue comme elle semble reprendre vie, moi qui était cartésien jusque là je crois que je vais peut-être commencer à croire un peu en la magie ! J''essaye de la suivre, tellement elle va vite dans ses paroles, que cela menace de faire griller mon cerveau alors que j'essaye de me souvenir du peu que je savais sur lui :

- "La dernière fois que j'ai entendu parler de lui - bien que cela remonte à la fin des clans - il était en priorité à la plage. Il n'y bougeait presque pas, ne bougeait presque pas, comme s'il attendait je ne sais quoi. Il ne parlait visiblement presque avec personne, sinon au risque de devenir agressif. Cela détonne tant du caractère que l'on m'avait décrit de lui ! Pour ce qu'il ressemble... la seule fois où je l'ai vu, à ma naissance, je me souviens d'un grand étalon alezan cuivré doux et agréable. Physiquement, il était un peu plus fort que moi et un tantinet plus grand je pense. Le mieux serait pour le trouver d'avoir Angelic, mais je pense que ce sera la dernière que l'on pourra trouver. Sinon je peux demander à Janess... je peux l'appeler, il ne doit pas encore très loin. Il galope vite mais dans le désert, avec un peu de chance...Avec un peu de chance..."

J'essaye de hennir le plus puissamment que je peux. J'essaye de l'appeler, bien que je ne sois absolument pas sûr de pouvoir l'atteindre. J'espère l'atteindre du moins... il répondrait à l'appel... le coeur serré, inquiet, j'attends. J'attends sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour au bercail (libre) -TERMINE-   

Revenir en haut Aller en bas
 
De retour au bercail (libre) -TERMINE-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» DANAM : retour au bercail!! Chapitre 2
» Bon retour au bercail, Miss Martine !
» De retour au Bercail :)
» Actu : André Derlon, le retour au bercail d'un horloger ...
» Astuce : Retour au bercail: comment faire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les terres de Fänelys :: Ancien TF-
Sauter vers: